Philippe Raoux

 



Philippe Raoux vient de loin. Son père, producteur et négociant près d’Oran, en Algérie, est l’héritier de trois générations d’hommes de la vigne. Il produit, sur quelques centaines d’hectares, un vin de soleil, concentré et riche.

1962 : rapatriée en France, la famille recommence, à Bordeaux, une vie après l’exode. S’installer, trouver ses marques dans une région inconnue… tout est à réinventer ! La maison de négoce, fondée en 1890 par l’aïeul de Philippe Raoux, devient à Bordeaux la première entreprise de vente de vin par correspondance.
De cette famille déracinée, Philippe Raoux a gardé une volonté entrepreneuriale qui le pousse à tenter toutes les aventures. Il ressuscite le Château d’Arsac, racheté à l’état de ruines en 1986, grâce à la reconstitution de son vignoble, une rénovation audacieuse des bâtiments et un accompagnement artistique sans égal. 
Mais les rêves ne sauraient s’arrêter aux seules limites de la propriété.